Un automne à Beyrouth par Olivier Barbarant (5/5)

Invité au festival Beyrouth livres d’octobre 2022, rencontre littéraire francophone tentant d’y faire revivre les échanges culturels, Olivier Barbarant a tenu pour Commune les carnets de ses rencontres et découvertes. Un portait sensible d’un pays qui peut-être nous éclaire en nous précédant dans la catastrophe. (5/5) Continuer de lire Un automne à Beyrouth par Olivier Barbarant (5/5)

Un automne à Beyrouth par Olivier Barbarant (4/5)

Invité au festival Beyrouth livres d’octobre 2022, rencontre littéraire francophone tentant d’y faire revivre les échanges culturels, Olivier Barbarant a tenu pour Commune les carnets de ses rencontres et découvertes. Un portait sensible d’un pays qui peut-être nous éclaire en nous précédant dans la catastrophe. (4/5) Il est permis de distinguer dans la foule deux types d’hommes, passée la grâce de l’adolescence. Les uns, au visage en lame … Continuer de lire Un automne à Beyrouth par Olivier Barbarant (4/5)

Un automne à Beyrouth par Olivier Barbarant (3/5)

Invité au festival Beyrouth livres d’octobre 2022, rencontre littéraire francophone tentant d’y faire revivre les échanges culturels, Olivier Barbarant a tenu pour Commune les carnets de ses rencontres et découvertes. Un portait sensible d’un pays qui peut-être nous éclaire en nous précédant dans la catastrophe. (3/5) Continuer de lire Un automne à Beyrouth par Olivier Barbarant (3/5)

scribbles on wall

François Taillandier et l’attention aux mots qui nous abîment

Ces jours-ci est paru un excellent petit livre de l’écrivain François Taillandier : La parole altérée, Considérations inquiètes sur l’expression publique, aux éditions de l’Observatoire. L’auteur s’intéresse aux valeurs en vogue à la bourse des mots : crise, mondialisation, territoires, valeurs, stigmatiser, patriarcat… Et nous offre une leçon de choses à la fois passionnante, pertinente et hilarante. Continuer de lire François Taillandier et l’attention aux mots qui nous abîment

Raffinerie - Jérôme Leroy

Le billet de Jérôme Leroy – Dans les raffineries, des « salaires mirobolants » ?

« Moi aussi, je peux être populiste, si je veux. Par exemple il serait intéressant de connaître la rémunération des journalistes éditocrates des chaînes infos quand ils blablatent, daubent et s’indignent des « salaires mirobolants » des opérateurs dans les raffineries en grève. » Continuer de lire Le billet de Jérôme Leroy – Dans les raffineries, des « salaires mirobolants » ?

people protesting on the street

Sabine Prokhoris : « Le féminisme #MeToo s’apparente au fanatisme religieux »

Sabine Prokhoris, psychanalyste et essayiste, a publié en 2021 Le mirage #MeToo (éd. Cherche-midi). Un essai décapant qui critique ce mouvement de « libération de la parole » — et de prise de pouvoir des femmes — jusqu’ici paré de toutes les vertus. Alors que les mises en cause d’hommes publics se succèdent à un rythme effréné (Adrien Quatennens (LFI), Julien Bayou (EELV)…), non sans instrumentalisations, la voix singulière et à contre-courant de Sabine Prokhoris continue de se faire entendre. Commune l’a rencontrée. Continuer de lire Sabine Prokhoris : « Le féminisme #MeToo s’apparente au fanatisme religieux »